Depaz Single Cask 2003 45°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

45

Âge

++

Millésime

2003

Packaging

Étui

Profil

Bois, Épices douces, Fruits, Sec, Torréfaction

Genre

Rhum, Rhum agricole (pur jus de canne), Rhum AOC Martinique

Particularité

Single cask

89.90  Bouteille :

En stock

9.32  Échantillon 5 cl :

En stock

Ce millésime 2003 de chez Depaz a vieilli pendant plus de 13 ans dans un petit fût de chêne français. C’est un single cask ce qui signifie que le vieillissement s’est opéré dans un fût unique.

Depaz suggère d’accompagner ce Single Cask 2003 d’un carré de chocolat noir intense.

La note de dégustation de Nico

Au nez, on est tout de suite face à un joli rhum agricole. Les tanins sont fondus et délicats, soigneusement parfumés d’épices. Les fruits à coque sont fondus eux-aussi, ils se confondent avec des notes de chêne. Les fruits mûrs nous transportent dans une épicerie exotique, ils sont arrangés en un joli bouquet contenu et élégant. Le temps passant, le sentiment d’exotisme et de maturité prend de l’ampleur. Le boisé est tour à tour brillant et ciré, puis fondu et épais. Les fruits à coque s’intègrent progressivement, on prend plaisir à sentir ce nez évoluer.
A l’aération, le boisé s’impose au premier plan, sec et verni. Les fruits à coque sont tout juste fondus, tout à fait à point, tout comme les fruits rouges et jaunes qui sont légèrement confiturés mais pas encore tout à fait écrasés ni même pâteux. La canne parvient à trouver un créneau, elle est bien préservée et porte des arômes d’agrumes qui évoluent progressivement vers le zest. L’équilibre viendra du boisé toasté et fumé. Le temps formera un nez parfumé et tendu, sophistiqué mais aussi primaire avec ses arômes de vesou.

La bouche est assez typique. Après un petit jus d’ananas et d’agrumes, les fruits à coque ne se sont pas séparés du boisé et forment toujours un subtil équilibre avec la canne. Cette bouche joue une partition classique du rhum agricole vieux, avec des tanins et des fruits à coque fondus flottant dans une sorte de touffeur exotique.

En finale, le boisé et les fruits à coque ne se quittent toujours pas. Ils ont dominé la dégustation jusqu’au bout, solidement, et ont emporté avec eux quelques épices fines.

“Une belle réalisation de Depaz, avec un nez virtuose et une bouche classique mais maîtrisée…”

Depaz

Ancienne capitale de la Martinique, la ville de Saint-Pierre accueillait de nombreuses distilleries jusqu'à ce que l’éruption de la montagne Pelée en 1902 rase la localité de la carte. La famille Depaz disparaît également dans le cataclysme, à l’exception de Victor qui étudie à Bordeaux. À la fin de ses études, sans argent, il revient à Saint-Pierre et achète un terrain en 1917. C’est au pied du volcan que les premières cuvées de la distillerie voient le jour. À cette époque, Victor Depaz construit également une résidence en souvenir de son enfance et fonde une famille.

Dès 1922, le rhum Depaz obtient sa première médaille. La génération suivante perpétue les traditions paternelles en produisant des rhums AOC qui doivent leurs arômes aux terres volcaniques de la localité, aux eaux de source d’une grande pureté et à une vieille machine qui donne au domaine un cachet unique.

Depaz s’associe en 1989 avec le distributeur Bardinet pour développer ses ventes.

En 1998, le destin frappe encore l'Habitation Depaz avec un terrible incendie, allumé accidentellement par une soudure réalisée dans l'air imprégné des vapeurs d'alcool des chais : 700 000 litres de rhum contenu dans les fûts de vieillissement partent en fumée. Cet événement explique la rareté des millésimes des années qui précèdent cet accident, et depuis, les chais ne se visitent plus, ce que l'on peut comprendre...

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Depaz Single Cask 2003 45°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :