Dictador 100 Months Cafe 40°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

40

Âge

+

Packaging

Sans

Profil

Bois, Fleurs, Fruits, Torréfaction

Genre

Rhum, Rhum de tradition espagnole (Ron), Rhum traditionnel de mélasse

36.90  Bouteille :

Rupture temporaire

5.54  Échantillon 5 cl :

Rupture temporaire

Comme son nom l’indique, Dictador 100 Months Cafe a vieilli plus de 8 ans en fût de chêne (méthode andalouse “solera”), et s’est enrichi d’une macération de grains de café.
Le résultat est un rhum intense et riche, aux arômes de café.

La note de dégustation de Nico

En bref : léger – café – boisé toasté – mélasse – fruits à coque torréfiés – noix de pécan

Au nez, même si le café est présent dès le début, on se familiarise d’abord avec un rhum léger et floral qui chatouille les narines de sa jeunesse. A la manière d’une eau-de-vie versée dans une tasse de café juste vidée, il détonne avec toute sa force et toute la fraicheur de son fruité. Le boisé toasté, la mélasse et le caramel signent sans aucun doute le D de Dictador.
En passant le rhum sur les bords du verre, la mélasse et le bois expriment des fruits à coque fortement torréfiés (noix de pécan), du chocolat noir bien amer et bien entendu du café. Là où d’habitude chez Dictador, le café semble résulter de l’assemblage de toutes ces notes, il a ici une identité bien à lui et une ampleur bien plus affirmée.

En bouche, nous avons sans aucun doute un vrai goût de café. Cette fois la tasse est pleine et légèrement refroidie par la lampée de rhum que l’on y a versé. La texture est légère et fluide, le café est bien torréfié et se marie à merveille avec les fruits à coque et la mélasse du rhum.

La finale est longue et gourmande, avec des saveurs persistantes de noix de pécan caramélisées.

“Le Dictador n’est jamais aussi bon que lorsqu’il joue à fond la carte du café et de la torréfaction…”

Dictador

C’est en 1913 que la distillerie colombienne Dictador a vu le jour sous l’appellation Destiliera Colombiana. La marque doit son nom à l’histoire de Severo Arango y Ferro. Ce personnage débarqua dans le pays qui s’appelait encore Nueva Granada. Il avait pour mission de collecter les taxes pour le colon espagnol et fut rapidement surnommé le Dictador pour son caractère autoritaire. Lorsqu’il découvrit pour la première fois l’élixir que nous appelons aujourd’hui le rhum, il fut conquis et devint l’un des plus grands négociants des fruits de la distillation de la canne à sucre.

Après la création de la Destiliera Colombiana, Don Julio Arango y Parra passa de longues années à approfondir la légende du Dictador et à devenir le producteur du rhum le plus fin de la Colombie.

La troisième génération de la famille qui dirige la distillerie a fait de la marque un produit mondialement reconnu, fruit d’une connaissance et d'une expérience solides.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Dictador 100 Months Cafe 40°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :