Habitation Velier Hampden 2010 LROK 67°

Bouteille

Rupture définitive

Échantillon 5 cl

Rupture définitive

Habitation Velier Hampden 2010 LROK 67° : Description et avis clients

LROK est un terme qui désigne un taux d’ester, c’est à dire de molécules aromatiques (donc tout ce qui n’est pas de l’eau ou de l’alcool), situé entre 200 gr/laa et 400 gr/laa. Pour un rhum jamaïcain de chez Hampden c’est donc plutôt un rhum « léger » (précisément 375 gr/laa pour cette cuvée) même si ce terme encore une fois est à relativiser (les rhums agricoles des Antilles françaises sont autour d’un taux de 300 gr/laa).

Ce rhum embouteillé par la fameuse marque italienne Velier a été distillé en 2010 chez Hampden, la distillerie jamaïcaine vieille de 2 siècles et demi, avant de vieillir en fûts de bourbon (part des anges = 40% d’évaporation). C’est au degré naturel que le rhum est finalement embouteillé en 2016, à 67°.

La note de dégustation de Nico

Résumé : eau-de-vie de fruits exotiques – épicé – pâtissier – animal

Au nez, on s’étonne d’une relative timidité dans les premiers instants. Des fruits à coque, une touche métallique et un côté un peu sec. Les fruits sont en retrait, comme inhibés par un côté minéral. Ce sont plutôt des fruits délicats, rouges et noirs qui s’expriment (framboise, mûre, cassis). Mais tout à coup, une vague tropicale déferle sur le verre. Des fruits gourmands mais pas encore passés, un boisé épicé parfumé et un côté résineux apportent équilibre et élégance. La cire d’abeille, le noyau et l’amande contribuent eux-aussi à la complexité et à la richesse du rhum.
Le temps et l’aération lui permettent de prendre toute son ampleur. Des notes plus sombres et matures de vieille prune, de pruneau côté tanins, de cassis bien noir, un petit rancio, du cuir, le rhum passe alors un cran en profondeur. Tout l’exotisme de Hampden est aussi là, cela va sans dire, avec des fruits explosifs et un côté pâtissier bien pêchu.

L’entrée en bouche est chaude et enveloppante. Extrêmement exotiques, les fruits mûrs cohabitent avec d’autres presque pourris, avec une acidité vivifiante. Soudain, une attaque pimentée qui laisse un peu de métal sur la langue et qui débouchera aussi sur des saveurs animales de cuir, voire de viande fumée.

La finale est douce et savoureuse, un peu végétale, on pense à de l’orgeat ou à une horchata de chufa (pour les connaisseurs) qui allie végétal et crémeux.

« Un superbe Hampden, toujours aussi explosif mais surtout subtil et complexe… »

2 avis

  1. olivier DEPRET

    pas d'avis très particulier mais bon

  2. Nathalie Bogaerts

    Échantillon gratuit bien reçu

Be the first to review “Habitation Velier Hampden 2010 LROK 67°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :

  • Le premier embouteillage officiel de Hampden...
  • Un très joli assemblage de 3 fûts...