Clairin Vaval récolte 2018 50,4°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

50.4

Âge

non vieilli

Millésime

2018

Packaging

Étui

Genre

Rhum, Clairin (Haïti), Rhum pur jus de canne, Rhum blanc

Profil

Épices douces, Fruits, Végétal

48.00  Bouteille :

En stock

6.33  Échantillon 5 cl :

En stock

Voici l’édition 2018 du fameux clairin de la distillerie Arrawaks conduite par Fritz Vaval.

La note de dégustation de Nico

Le nez est très concentré et coloré. Derrière une pointe de solvant, on devine tout de suite une certaine épaisseur, avec une canne forte, puissante et charnue. La richesse du rhum commence à s’étaler, les aromates, les fruits, les épices et les herbes s’entremêlent sous la chaleur du soleil.

Avec un peu d’air, ce clairin prend des allures crémeuses, à la limite du chocolat blanc. Le côté herbacé porte lui-aussi quelque chose de lacté, mais aussi confit. Le jus de canne est toujours plus gras et épais, tout en conservant une belle clarté.

La bouche est très réjouissante et vivante. Elle plonge au cœur du terroir et de la fermentation du jus de canne, ressortant avec des notes terreuses de truffe et avec une olive bien grasse. Le côté coloré des arômes ne faiblit pas, c’est un clairin jovial et festif. La canne a saisi toute la verdure qui l’environnait et l’a changée en un sirop suave et résineux, avant de la parsemer d’un poivre de qualité.

La finale est longue et gourmande, toujours avec une sensation assez grasse et des notes végétales et épicées.

« Vaval se porte bien, il diffuse sa bonne humeur et sa bonhomie et offre un bel instantané haïtien… »

Pour comparer, retrouvez les notes de dégustation des millésimes 2015 et 2016 !

Velier

Cette marque désormais mythique pour les amateurs de rhum est intimement liée à la personnalité de Luca Garagano, qui en 1983, acquit des parts de la société familiale éponyme créée en 1947, localisée dans le port de Gènes, et spécialisée dans l'importation et la commercialisation de vins et de spiritueux.

En effet, Luca Gargano sillonne le monde pour négocier et commercialiser de petits bijoux.
Parmi ses plus grandes réussites on peu noter :
- l'acquisition d'un stock de Saint James distillé en 1885 et embouteillé en 1952
- l’acquisition de la totalité des stocks de Caroni et son fameux goût de goudron qui ne laisse pas indifférent (nous on adore mais certains amateurs de rhum n'aiment pas du tout...), suite à la fermeture en 2002 de la distillerie décidée par le gouvernement du petit état insulaire de Trinidad & Tobago, au profit de Angostura.
- le coup de projecteur mis sur les Clairins, ces merveilleux rhums blancs de Haïti faits avec du jus de canne la plupart du temps de façon très artisanale et produits dans les innombrables petites distilleries du pays (plus de 500 !).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Clairin Vaval récolte 2018 50,4°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :