Afficher tous les 4 résultats

Worthy Park est la plus ancienne distillerie de la Jamaïque.
 
Le terrain où elle fut bâtie appartenait au Lieutenant Francis Price, un militaire qui avait su si bien servir Cromwell que ce dernier lui en fit don. La distillerie commença à produire du rhum à partir de 1741, à raison de 3 000 gallons enregistrés cette année-là. Entre 1879 et 1899, Worthy Park écoula plus de rhum que de sucre, dont la Jamaïque était le premier fournisseur au monde.
 
La distillerie ferma dans les années 1950, suite à une entente avec la Spirits Pool Association, afin de décélérer la surproduction de rhum jamaïcain.
Elle a rouvert en 2005, concevant pour son propre compte divers produits comme le Rum-Bar, le Worthy Gold, le Rum-Bar Rum Cream et le Rum-Bar Vodka qui obtiennent désormais un grand succès.
L’usine s’est considérablement modernisée et s’est notamment équipée de l’un des rares alambics automatisés au monde pouvant produire jusqu’à 4 000 litres de rhum par jour et disposant d’un système de surveillance du processus de distillation.
 
Depuis 1670, trois propriétaires se sont succédés dans l’exploitation du domaine, dont la famille Clarke qui l’acquit en 1918 et reste, à ce jour, la dépositaire du secret de fabrication des spiritueux qui y sont produits.
 
Désormais prospère, Worthy Park exporte en gros du rhum léger, medium ou lourd, par le biais de containers pouvant renfermer jusqu’à 25 000 litres.
Appartenant à l’identité historique et culturelle de la Jamaïque, Worthy Park est devenu un lieu de passage populaire pour les touristes venus du monde entier.